La stratégie macronienne est entrain de payer!

Diviser pour mieux régner reste toujours l’arme préférée des dominants face aux dominés, c’est à dire le petit peuple!

 

 

Ainsi, une liste intitulée «  Ralliement d’initiative citoyenne  » devrait être déposée en vue des élections européennes du 26 mai par une partie es gilets jaunes, ceux là même qui se rallient à Macron, lemême qu’ils ont vomis quelques temps plus tôt!

La tête de liste pressentie serait Ingrid Levavasseur, Gilet jaune aide-soignante qui élève seule ses deux enfants, qui avait bien failli être embauchée comme chroniqueuse chez BFM-TV voilà quelques semaines. Hayk Shahinyan, qui avait annoncé son intention de lancer une liste en décembre dernier, ne sera pas candidat mais directeur de campagne.

Quelle aubaine pour Ingrid qui enfin sort de l’anonymat et se laisse porter avec délectation par une opportunité quasi divine! cette dernière sait que cette chance qui s’offre à elle, ne se représentera pas deux fois!

 

 

Changer se statut, porté en sous main par notre cher président Macron et accéder à la  classe sociale supérieure qu’elle a pourtant rejeté si violemment devant les caméras de BFMTV reste donc devenu son cheval de bataille  quitte à trahir ses précédentes postures!

 

 

 

Cette fameuse liste compte 10 inscrits  déjà présents dans la liste, 79 étant requis, il leur faut donc recruter 69 candidats supplémentaireset trouver entre 700 000 et 900 000 euros pour se qualifier.

Où trouver une telle somme ? Certainement pas auprès des Gilets jaunes qui semblent condamner majoritairement cette initiative !

 

Attendue, vivement souhaitée par tous les médias dont une partie du personnel a tout à redouter d’une crise non pas politique, mais d’une “crise de régime”, médias au côté de LAREM car tous ont bien compris que cette initiative d’un groupe de GJ permettra de limiter l’impact d’un vote massif anti-Macron principalement sur le parti RN (et dans les marges, celui de Mélenchon), cette liste sera-t-elle alors discrètement financée à l’insu de ses membres par l’Elysée ? Un généreux donateur anonyme peut-être ? Ou bien, les banques partenaires de Macron ?

Les médias, pour sûr, vont réserver à cette liste un accueil plus que favorable. Ce sera « RIC » matin, midi et soir et le tri entre les bons et les méchants Gilets jaunes – le bon grain de l’ivraie ; ceux qui refuseront de soutenir cette liste se verront alors qualifiés de « Gilets jaunes obtus, négatifs et extrémistes ».

A suivre.

 

Recommander0 recommendationPublié dans Espace libre expression